Les Écologistes en tête des classements des ONG environnementales

Depuis 50 ans, nous alertons sur la nécessité d’engager le tournant de la transition écologique. Nous sommes aussi la seule force politique à agir concrètement. Que les choses soient claires : Il n’y a pas d’écologie sans Écologistes. Ce sont les ONG qui en parlent le mieux : Bloom nous a attribué il y a peu la note de 19,9/20 pour avoir été le parti français au Parlement européen le plus ambitieux en matière écologique. Dernièrement, ce sont cinq autres ONG environnementales de premier plan (CAN Europe, EEB, WWF, Birdlife, Transport Environment) qui nous ont notés 95/100 en analysant nos votes sur le climat, la nature et la lutte contre la pollution.

En terme de bien être animal également, nous sommes en tête. L’eurodéputée et co-listière Caroline Roose a été classée première eurodéputée française par l’observatoire Politique et Animaux pour son engagement en faveur des animaux.

Photo de Marie Toussaint au Parlement européen pour les élections européennes Ecologie 2024

A droite, les mauvais élèves

Ce que révèlent ces classements des ONG, c’est aussi que toutes les forces politiques ne partagent pas notre engagement pour l'environnement. Presque tout le monde se réclame de l’écologie aujourd’hui. Même l’extrême-droite dissimule derrière une écologie de façade ses penchants climato-sceptiques. Mais dès qu’on y regarde d’un peu plus près, c’est le vide. Classement après classement, les masques tombent. Les partis libéraux sont qualifiés de procrastinateurs et ceux de droite et d'extrême droite de penseurs préhistoriques !

Le parti d’Emmanuel Macron ne dépasse pas les 71/100. Les Républicains sont quant à eux coincés à 29/100. Pire encore, Reconquête et le Rassemblement National touchent le fond et creusent encore, forts de leurs 7 et 6/100. Loin d’être les alliés de la transition écologique, ils sont des prédateurs pour notre planète et notre santé.

En 5 ans, les macronistes, la droite et l’extrême droite ont oeuvré activement pour détruire le climat, la nature et même notre santé.

Ce ne sont pas les exemples qui manquent. En 2023, Renew a trahi l'environnement en s'alliant à l'extrême droite et à la droite conservatrice pour saboter la loi sur la restauration de la nature. Divisé, le groupe a permis au bloc anti-écologique de démanteler les dispositions les plus cruciales de l'une des lois les plus vitales pour la biodiversité.

Les conservateurs ont quant à eux œuvré à vider de sa substance une proposition essentielle visant à réduire l'usage des pesticides dans l'UE. Ils ont torpillé le projet, enterrant ainsi une mesure cruciale pour la santé publique et la préservation de la biodiversité. Cette décision irresponsable, motivée par les intérêts des entreprises agrochimiques, a mis en péril nos efforts pour une agriculture durable et pour la protection de notre planète.

Le 9 juin prochain, ne soyez pas dupes. Votez Europe Écologie !